L’optimisme, gage de longévité !

Petite information du jour pour ceux que la rentrée rend morose : les plus optimistes d’entre nous gagneraient 11–15 % d’espérance de vie par rapport aux plus pessimistes.

Ces résultats issus d’une étude menée par des chercheurs de l’Université d’Harvard indiquent notamment que les facteurs psychologiques ont un impact significatif sur la longévité, et notamment dans les cas de longévité exceptionnelle*.

Les auteurs de l’étude indiquent que l’optimisme est un facteur potentiellement modifiable « qui devrait être ciblé pour améliorer la santé et la longévité des populations ».

Au Prif, nous sommes totalement d’accord avec cette affirmation ! 99% des participants du Parcours prévention ont indiqué que les ateliers leur avaient permis de reprendre confiance en eux*. Bon pour le moral et l’optimisme n’est-ce pas ?

Alors n’hésitez pas, consultez le calendrier des ateliers à proximité de chez vous et inscrivez-vous à nos ateliers thématiques pour une rentrée sous le signe de l’optimisme !

Et pour des témoignages en image de participants aux ateliers du Prif, visionnez « Paroles de retraités » qui rend compte des bienfaits du Parcours prévention.

* La longévité est considérée comme exceptionnelle à partir de 85 ans.
* Chiffre issu du Rapport d’Évaluation du Prif 2019.
Source : Le Quotidien du Médecin